Horaires d'ouverture

Mon - Fri: 7AM - 7PM

La beauté est-elle vraiment dans l’œil de celui qui regarde ?

Pas tout à fait ! Des études ont montré que la symétrie joue ici un rôle décisif. Les visages symétriques sont souvent perçus comme plus attrayants et cela vaut également pour le reste du corps. Malheureusement, la nature ne suit pas toujours les règles de la symétrie – c’est aussi le cas pour la forme et la taille des seins féminins. Des seins inégaux (asymétriques) rendent la vie difficile à de nombreuses femmes.

Qu’est-ce que l’asymétrie mammaire exactement ?

En se regardant de plus près devant le miroir, la plupart des femmes constateront que leurs seins n’ont pas une forme totalement identique, c’est-à-dire symétrique. Certaines différences entre les seins sont absolument naturelles et ne perturbent généralement pas l’effet esthétique du corps de la femme.
Lorsque les deux seins sont inégaux en taille et en forme ou qu’ils diffèrent d’une taille de bonnet complète, on parle d’asymétrie mammaire. Les médecins désignent ce type d’asymétrie clairement visible par le terme d’anisomastie.
Pour les patientes concernées, l’anisomastie est plus qu’un petit défaut. Elles ressentent plutôt l’inégalité de leurs seins comme une contrainte dans de nombreux domaines de la vie. Que ce soit lors de la recherche de nouveaux vêtements, lors d’une séance de sauna ou dans leur vie sexuelle, les femmes sont sans cesse confrontées à leur imperfection apparente, elles ont honte et perdent l’estime de soi. La charge psychique liée à l’asymétrie des seins perturbe leur image corporelle dès la puberté et peut, dans certaines circonstances, dégénérer en dépression.

Implants mammaires et/ou lifting des seins ?

La recommandation du Docteur Xavier Tenorio est la suivante : « Il n’y a pas de recommandation générale pour une méthode chirurgicale afin de corriger une asymétrie mammaire. Chaque cas est différent. Une combinaison de plusieurs méthodes opératoires individualisées en fonction des besoins de la patiente n’est toujours possible qu’après un entretien de conseil approfondi ».

Compenser l’asymétrie des seins

D’un point de vue médical, l’asymétrie des seins fait partie des malformations mammaires, à côté de la micromastie, de la macromastie. Cette catégorisation est quelque peu déplaisante, car de nombreuses femmes présentant une asymétrie se sentent malgré tout à l’aise avec leur poitrine. Il convient de noter qu’une asymétrie des seins peut également se produire chez l’homme et n’est donc pas spécifique au sexe. Pour une même taille, la forme et la hauteur de la base des seins sur la cage thoracique peuvent varier. L’inégalité des seins peut également être associée à d’autres malformations mammaires.
Une certaine inégalité des seins est présente chez un très grand nombre de femmes et peut donc être considérée comme normale. La limite à partir de laquelle une asymétrie mammaire est vraiment une malformation ne peut pas être déterminée avec précision et est certainement toujours soumise à la perception de chacun.

Comment se produit l’asymétrie mammaire ?

La seule cause naturelle connue est une prédisposition familiale. Outre la prédisposition familiale, il existe des causes qui peuvent perturber le développement des seins pendant la phase de croissance ou après la fin de la phase de croissance. Parmi ces causes, on trouve :
• des lésions du sein dues à des actions mécaniques extérieures
• modification du sein due à l’irradiation au cours d’une radiothérapie en raison d’une altération du tissu glandulaire. Le tissu mammaire durcit et se rétracte de manière inégale à différents endroits du sein, ce qui entraîne une asymétrie.
• des inflammations déclenchées par des infections peuvent entraîner des rétractions dans le tissu glandulaire ou adipeux du sein. Ces rétractions ou déformations peuvent entraîner une asymétrie des seins.
• interventions chirurgicales presque exclusivement après la fin de la croissance du sein, kystes, lipomes (tumeur du tissu adipeux), adénomes, cancer du sein sont à l’origine d’une déformation et donc d’une asymétrie des seins.

Malformations mammaires rares

Il convient tout d’abord de préciser que ces malformations sont très rares. Le syndrome de Poland comprend généralement, en plus de l’asymétrie des seins, les caractéristiques suivantes :

  •  l’absence du grand pectoral d’un côté,
  • une micromastie unilatérale, voire une amastie (absence de sein),
  • une malformation unilatérale des mamelons chez l’homme,
  • une augmentation de la pilosité sous les aisselles, au niveau des organes internes,
  • un rein réduit d’un côté ou même absent, etc.
  • Par syndrome amazonien, on entend la présence d’une poitrine fortement réduite, voire complètement absente (amastie), sans autres modifications du corps.Quelles sont les possibilités de correction pour remédier à l’asymétrie mammaire ?

Selon les résultats ou l’ampleur de la malformation, une seule procédure chirurgicale ne suffit pas à la corriger. L’expérience montre que la combinaison des procédés suivants donne de meilleurs résultats :

  1. Augmentation mammaire avec des implants d’une ou des deux moitiés du sein avec différentes tailles d’implants, rarement de la graisse autologue.
  2. Réduction mammaire de la plus grande taille de la poitrine afin d’harmoniser les seins
  3. Lifting des seins d’un ou des deux côtés de la poitrine

Il n’est pas possible de donner ici la bonne méthode générale pour la correction de l’asymétrie des seins, car la situation de départ doit toujours être considérée au cas par cas.  Docteur Xavier Tenorio

Rate this page