Horaires d'ouverture

Mon - Fri: 7AM - 7PM

Chers internautes Montreusiennes et Montreusiens je vous souhaite la bienvenue sur mon site internet dédié à la chirurgie esthétique et sur ma page dédiée à l’abdominoplastie. Vous avez tapé Abdominoplastie Montreux sur Google ? Vous êtes au bon endroit ! Vous y trouverez beaucoup d’informations utiles sur cette plastie abdominale cependant sachez que rien ne remplace une consultation médicale avec un chirurgien plasticien qualifié pour avoir des informations personnalisées sur l’opération abdominoplastie que vous envisagez ! N’hésitez pas à demandez votre première consultation à  :

Avenue Claude-Nobs 2 – 1820 Montreux

La lecture de ces observations sur la chirurgie plastique abdominale servira à clarifier les détails qui vous intéressent certainement en ce moment. Il existe des informations erronées sur cette chirurgie, des informations générées par des cas exceptionnels de patients opérés par des professionnels qui ne sont pas qualifiés pour le faire ou d’autres qui l’associent généralement à des interventions chirurgicales majeures dans la cavité abdominale, ce qui augmente le risque et le pronostic postopératoire. Si vous envisagez de subir une abdominoplastie pour obtenir un ventre lisse et plat, vous avez peut-être entendu parler de l’option d’une « mini » abdominoplastie et vous vous demandez en quoi elle diffère d’une abdominoplastie complète. Il est important de savoir que le choix entre ces deux types de plastie abdominale est en fait très simple. En effet, ces deux interventions conviennent à deux types de patientes bien distincts.

L’abdominoplastie (chirurgie abdominale) est indiquée pour les patients souffrant de ptose abdominale (relaxation et excès de peau), qui est généralement due à trois causes : excès de tissu adipeux (graisse) ; relaxation de la paroi abdominale ; diastase (relaxation) des muscles abdominaux. Ces éléments peuvent être présents simultanément ou individuellement. Les principales causes sont les suivantes : grossesse, amaigrissement soudain, opération chirurgicale antérieure.

Faire une abdominoplastie à Montreux. Comment cela se passe ? :

  • En retirant le tissu adipeux ;
  • L’enlèvement de l’excès de peau ;
  • Redonner du tonus aux muscles abdominaux.

Type d’hospitalisation : L’opération d’abdominoplastie est réalisée sous anesthésie générale et ne nécessite qu’un jour d’hospitalisation.

Le post-opératoire : Le patient ou la patiente pourra reprendre ses activités quotidiennes normales environ 7 jours après l’opération d’abdominoplastie et devra porter un manchon de compression élastique pendant 3 semaines. Le résultat final, d’un point de vue esthétique, sera apprécié au bout de 2 à 3 mois environ.

La liposuccion, également appelée liposculpture, est indiquée pour les patients présentant des accumulations de tissu adipeux à différents niveaux du corps et peut être associée à votre abdominoplastie à Montreux. La procédure de liposuccion / liposculpture consiste en un remodelage du corps par réduction du tissu adipeux sans aucune ablation de la peau.

Type d’hospitalisation : La liposuccion / liposculpture, selon l’entité, peut être effectuée :

  • sous anesthésie locale en ambulatoire ;
  • sous anesthésie générale qui implique une journée d’hospitalisation.

Cours post-opératoire : Le patient pourra reprendre ses activités quotidiennes normales 2 à 3 jours après l’opération de liposuccion/liposculpture et devra porter une gaine légèrement comprimée pendant environ 2 semaines. Enfin, même s’il constatera une amélioration dans la période post-opératoire immédiate, il pourra apprécier le résultat final au bout de 3-4 mois.

Comment choisir entre l’abdominoplastie mini et l’abdominoplastie complète ?

Une mini plastie abdominale ou une plastie abdominale complète peuvent toutes deux vous aider à vous sentir bien dans votre peau ! Le Docteur Xavier Tenorio, propose les deux types de plastie abdominale en fonction de vos besoins spécifiques :
  1. Plastie abdominale complète >> Si vous présentez un excès de peau et de graisse dans la région abdominale, ainsi qu’un affaiblissement des muscles abdominaux, vous êtes peut-être un candidat idéal pour une abdominoplastie complète. En resserrant l’ensemble de la peau et des muscles de la paroi abdominale, la plastie abdominale complète répond à ces préoccupations, tant au-dessus qu’au-dessous du nombril.
    La plastie abdominale complète peut nécessiter deux incisions au lieu d’une en raison du repositionnement du nombril et laisse une cicatrice de taille standard. Le rétablissement après une abdominoplastie complète prend plusieurs semaines.
  2. L’intervention de la mini-abdominoplastie >> Si vous avez de petits dépôts de graisse et un excès de peau très minime, principalement sous le nombril, vous pouvez opter pour la mini plastie abdominale. Cette intervention ne resserre que la peau de la paroi abdominale inférieure et laisse une cicatrice plus courte. Au cours de l’intervention, une seule petite incision est pratiquée, qui sera facilement dissimulée par des vêtements ou un maillot de bain. Bien que l’amélioration possible avec une mini plastie abdominale ne soit pas aussi complète qu’avec une plastie abdominale complète, elle nécessite moins de temps pendant l’opération et moins de temps de convalescence.

L’abdominoplastie étant l’une des chirurgies les plus invasives, la plupart des patients ayant subi une abdominoplastie sont âgés de 30 à 50 ans. Cependant, si vous êtes plus âgée, il n’y a aucune raison pour que l’âge seul vous empêche de subir une abdominoplastie si vous avez des attentes réalistes et que les facteurs physiques s’alignent correctement. Quel que soit votre âge, vous pouvez être un bon candidat pour une plastie abdominale mini ou complète si vous répondez aux critères suivants :

  • Habitudes saines en matière d’exercice physique et excellente mobilité
  • Bonne santé respiratoire et bonne vascularisation des tissus
  • Absence de diabète ou d’autres affections susceptibles de compromettre le processus de cicatrisation (y compris les médicaments susceptibles de causer des problèmes tels que des caillots sanguins).
  • Un désir sincère de voir cette procédure améliorer votre qualité de vie

Ce dernier point n’est pas techniquement une condition sine qua non de l’intervention. Toutefois, en règle générale, si vous vous investissez davantage dans votre opération de plastie abdominale et si vous avez un désir plus fort de voir des résultats, vous aurez tendance à guérir plus rapidement, à être plus heureuse tout au long du processus de guérison et à trouver une plus grande satisfaction dans le résultat. C’est pourquoi il est essentiel de se fixer des objectifs et des plans spécifiques sur la façon dont vous souhaitez profiter de votre nouvelle silhouette.

Que vous optiez pour une mini abdominoplastie ou une abdominoplastie complète, cette intervention très efficace de remodelage du corps vous offre la possibilité de retrouver votre qualité de vie.

Demandez dès aujourd’hui une consultation prioritaire avec le Docteur Xavier Tenorio pour discuter de la manière dont vous pouvez obtenir la nouvelle forme mince que vous souhaitez grâce à une intervention de plastie abdominale mini ou complète.

La procédure d’abdominoplastie peut aider les hommes et les femmes présentant une laxité de la peau et un relâchement des muscles abdominaux à retrouver un ventre plat. La laxité peut résulter d’un accouchement ou de fluctuations de poids. Lorsque le problème est limité à la partie inférieure de l’abdomen, on peut le traiter par une mini abdominoplastie, qui est moins étendue.

L’abdominoplastie vise à corriger l’abdomen sur le plan esthétique, mais aussi à améliorer sa fonction musculaire.L’abdominoplastie classique est une opération au cours de laquelle le médecin resserre et recoud les muscles abdominaux et élimine l’excès de graisse et de peau. L’accès se fait par une incision au-dessus de la zone pubienne et autour du nombril, qui est repositionné. Cette technique permet de résoudre simultanément les problèmes esthétiques et sanitaires liés à la dilatation des muscles grands droits de l’abdomen. On ne tape pas Abdominoplastie Montreux par hasard sur google ! Le Docteur Xavier Tenorio vous apporte une grande expertise !

L’abdominoplastie endoscopique est une chirurgie de l’abdomen réalisée à l’aide d’un équipement endoscopique. Elle élimine le besoin d’incisions : l’accès aux muscles et à la graisse sous-cutanée se fait par de petites ponctions, qui sont insérées par des instruments spéciaux. La méthode endoscopique est recommandée dans les cas où la graisse doit être retirée et les muscles de la paroi abdominale antérieure doivent être repositionnés, mais où l’élasticité de la peau de l’abdomen ne doit pas être altérée.

Quels sont les patients et patientes candidats à cette procédure ?
Cette procédure est indiquée pour les patients et patientes qui peuvent être classés en plusieurs groupes :

  1. les patients présentant une perte de poids sévère : Il s’agit de patients qui, à un moment donné de leur vie, sont devenus gravement obèses, voire obèses morbides (indice de masse corporelle supérieur à 40). Lorsque ces patients perdent beaucoup de poids, soit en modifiant leurs habitudes alimentaires et/ou leur activité physique, soit par des interventions (chirurgie bariatrique, ballon gastrique, etc.), leur paroi abdominale devient flasque, distendue, etc., les tissus mous ne se réadaptent pas et produisent le lambeau abdominal décrit ci-dessus.
  2. Grossesse et allaitement : Les femmes qui, après des grossesses importantes ou des grossesses gémellaires, …., développent une grande distension de leur paroi abdominale en peu de temps, et après l’accouchement, les tissus ne retrouvent pas complètement leur position initiale. Ces femmes ont tendance à présenter une peau abdominale avec des vergetures, un nombril inélastique, partiellement ou totalement ouvert,…, souvent aussi associée à des cicatrices de césarienne,…, et même si elles ne sont pas en surpoids, leur abdomen a un aspect relâché, affaissé.
  3. Antécédents médicaux : Patients dont les antécédents médicaux comprennent plusieurs opérations de la paroi abdominale pour diverses raisons, appendicectomie, césarienne,…, laparotomies, …., avec des cicatrices adhérentes et/ou une faiblesse musculaire sous-jacente. Ces patients consultent car ils veulent retrouver la fermeté de leur paroi abdominale et, d’autre part, faire disparaître leurs cicatrices. Dans ces cas, il est prioritaire d’étudier en profondeur chacune de leurs opérations antérieures pour écarter les hernies, les éventrations, …., les éventuelles implications intra-abdominales, etc., et d’évaluer s’il est possible de réparer cette musculature, parfois avec la mise en place d’un filet synthétique. Ce sont les cas les plus complexes car les adhérences cicatricielles peuvent se reproduire.
  4. La morphologie du patient : Un dernier groupe de patients est constitué par ceux qui, en raison de leur teint, de leur surpoids, de leurs habitudes, etc. présentent une accumulation excessive de graisse dans le tissu sous-cutané de l’abdomen. Chez ces patients (il est d’abord recommandé de réduire leur indice de masse corporelle), lorsque on suppose qu’après une simple liposuccion la peau ne s’adaptera pas correctement, on peut envisager son ablation. Cette intervention devrait s’appeler une dermolipectomie abdominale plutôt qu’une abdominoplastie.

Questions fréquemment posées sur votre abdominoplastie ?

Les patients posent généralement les questions suivantes à leur chirurgien plasticien lors de la première consultation :
  1. Combien de kilos vais-je perdre avec une abdominoplastie ? Comme il s’agit d’une chirurgie qui enlève une certaine quantité de peau et de graisse, il y aura évidemment une réduction du poids corporel, qui varie en fonction du volume de l’abdomen de chaque patient. Cependant, ce ne sont pas les « kilos » enlevés qui définiront le résultat esthétique, mais les proportions que l’abdomen conserve avec le reste du tronc et des membres. Paradoxalement, les abdominaux qui présentent les meilleurs résultats esthétiques sont précisément ceux dans lesquels on effectue les plus petites ablations. C’est pourquoi la plupart des femmes présentent une certaine « flaccidité » de l’abdomen après un ou plusieurs accouchements, avec une prédominance de la peau par rapport à la quantité de graisse localisée dans la région. Ces cas nous permettent d’obtenir d’excellents résultats. Dans d’autres cas, lorsque le patient est en surpoids, le résultat sera également compensatoire et proportionnel au reste du corps ; cependant, il convient de rappeler que des « excès de graisse » dans d’autres régions voisines de l’abdomen subsisteront, ce qui nous amène à conseiller à ceux qui se présentent ainsi de poursuivre un traitement clinique ou physiothérapeutique, afin d’équilibrer les différentes parties entre elles.
  2. La chirurgie abdominale laisse-t-elle une cicatrice très visible ? La cicatrice résultant d’une abdominoplastie est située horizontalement juste au-dessus des poils pubiens, se prolongeant latéralement de façon plus ou moins importante selon le volume de l’abdomen à corriger. Cette cicatrice est conçue pour être camouflée sous le maillot de bain (il existe même des cas où le « string » lui-même peut être porté), et passera inévitablement par plusieurs périodes d’évolution, comme suit :
    PÉRIODE IMMÉDIATE :
    Elle dure jusqu’au 30ème jour et présente un aspect excellent et peu visible. Dans certains cas, on observe une légère réaction aux points de suture ou au pansement.
    PÉRIODE MOYENNE :
    Du 30e jour au 12e mois. Pendant cette période, on observe un épaississement naturel de la cicatrice, ainsi qu’un changement de couleur du « rouge » au « brun », qui s’éclaircit progressivement. Cette période, la moins favorable dans l’évolution de la cicatrice, est celle qui inquiète le plus les patients. Comme on ne peut pas accélérer le processus naturel de guérison, on recommande aux patientes de ne pas s’inquiéter, car la période tardive se chargera d’atténuer les traces de cicatrices.
    LA FIN DE LA PÉRIODE :
    Du 12e au 18e mois. Au cours de cette période, la cicatrice commence à devenir plus légère et moins consistante, atteignant ainsi son aspect définitif. Toute évaluation du résultat définitif de la chirurgie abdominale doit être faite après cette période.
  3. Combien de temps faut-il pour obtenir le résultat définitif ? Dans la réponse précédente, quelques considérations ont été faites sur l’évolution de la cicatrice. Il est cependant nécessaire d’ajouter quelques observations sur le nouvel abdomen, concernant sa consistance, sa sensibilité, son volume, etc. Au cours des premiers mois, l’abdomen est relativement insensible et peut également être sujet à des périodes de « gonflement », qui régressent spontanément. A ce stade, il peut avoir un aspect « étiré » ou « plat ». Au fil des mois, une fois les exercices de modelage commencés, le résultat définitif est progressivement atteint. Aucun résultat ne doit être considéré comme définitif avant 12 à 18 mois post-opératoires.
  4. Est-il vrai qu’un nouveau nombril sera fabriqué ? Non. Votre propre nombril sera transplanté et, si nécessaire, remodelé. Il faut savoir qu’autour du nombril il y aura une cicatrice qui subira la même évolution que la cicatrice inférieure. Plusieurs techniques existent pour la réimplantation de l’ombilic. Toutes sont susceptibles de faire l’objet de révisions chirurgicales ultérieures, si nécessaire. Ceci est dû à une anomalie dans l’évolution cicatricielle de certains patients, et peut être corrigé par une petite chirurgie sous anesthésie locale après quelques mois.
  5. L’abdominoplastie corrige-t-elle l’excès de graisse au niveau du ventre ? Pas toujours. Cela dépend de votre type de torse (poitrine + abdomen). S’il est court, il sera difficilement corrigé. S’il est long, le résultat sera plus favorable. L’épaisseur du pannicule adipeux (épaisseur de la graisse) qui recouvre cette zone du corps est également très importante à cet égard.
  6. Quel type de maillot de bain puis-je porter après l’opération ? Le type de maillot de bain dépend exclusivement de votre propre mannequin. Bien entendu, les décolletés les plus  » généreux  » (strings) seront pour les cas où le résultat est plus naturel. N’oubliez pas que le bistouri du chirurgien ne fait que mettre en valeur vos propres formes, qui peuvent être encore améliorées par les soins d’une esthéticienne ou d’un kinésithérapeute, à condition de combiner ces traitements complémentaires dans les premières semaines qui suivent l’intervention.
  7. Pourrais-je avoir des enfants à l’avenir ? Le résultat n’en sera-t-il pas affecté ? Votre gynécologue vous dira si vous pouvez ou non avoir une autre grossesse. Quant au résultat, il peut être conservé, à condition que lors de la nouvelle grossesse votre poids soit contrôlé par ce spécialiste. On vous conseille toutefois de planifier tous vos enfants avant de subir une abdominoplastie.
  8. J’ai entendu dire que la période post-opératoire de l’abdominoplastie est très douloureuse. Est-ce vrai ? Non. Une abdominoplastie normale ne devrait pas être douloureuse. Ce qui existe, c’est une grande méprise de la part de certaines patientes, qui subissent une chirurgie gynécologique simultanée associée à une abdominoplastie et qui font donc état de douleurs post-opératoires. Tous les chirurgiens ne recommandent généralement pas cette combinaison de chirurgies, car elles constituent un certain risque opératoire, en plus de présenter des inconvénients tels que la douleur et des résultats moins favorables.

Causes de la peau du ventre qui pend ?

La peau abdominale flasque peut être causée par un certain nombre de facteurs. Le vieillissement est certainement l’un des principaux, car la peau perd son élasticité naturelle au fil des ans. En effet, la production de collagène et d’élastine, les deux protéines essentielles à l’élasticité de la peau, diminue avec le temps, tandis que la capacité de notre peau à retenir l’eau est réduite. Il en résulte une peau moins tonique et moins hydratée.

Une autre cause typique du relâchement de la peau au niveau de l’abdomen est la grossesse. Au cours des neuf mois de grossesse, l’étirement et la contraction répétés du tissu cutané dans la région abdominale peuvent entraîner un relâchement de la peau. Ce phénomène est dû à la croissance du bébé, qui entraîne une expansion et une contraction continues de l’utérus. En outre, la grossesse s’accompagne d’une prise de poids considérable, qui accroît encore la tension des couches cutanées, les étirant au point de créer une zone où la peau peut perdre son élasticité, un peu comme un élastique étiré au-delà de sa capacité.

L’obésité est une autre cause importante de la peau flasque de l’abdomen. Lorsqu’une personne est obèse, le tissu adipeux s’accumule dans l’abdomen et s’étend à travers la peau, créant une zone où l’élasticité de la peau peut être compromise. En outre, les contractions répétées du tissu cutané liées à la respiration deviennent moins efficaces pour maintenir la fermeté de la peau.

Enfin, une perte de poids rapide peut être à l’origine d’une peau flasque au niveau de l’abdomen. Lors d’une perte de poids rapide, la peau n’a pas le temps de s’adapter au nouveau poids, ce qui crée des plis qui peuvent apparaître dans cette zone. Le problème est encore plus prononcé si la personne avait une quantité considérable de tissu adipeux au niveau de l’abdomen, car une fois le tissu adipeux éliminé, la peau qui le recouvre ne peut déjà plus se contracter suffisamment.

  • La prévention

La prévention de la peau abdominale flasque est plus simple qu’on ne le pense. Elle est en effet liée à un mode de vie sain qui évite les changements de poids brusques et contrecarre le vieillissement prématuré de la peau. Une alimentation équilibrée et l’exercice physique sont les meilleures options pour prévenir la peau flasque dans la région abdominale. Une activité physique régulière permet de conserver une peau souple et tonique, mais un régime pauvre en graisses saturées et riche en nutriments est également important pour prévenir l’obésité et le surpoids, qui contribuent à l’apparition de cette imperfection.

Pendant la grossesse, en revanche, l’utilisation d’une crème hydratante et tonifiante peut aider à maintenir la peau souple et en forme, en particulier pendant les derniers mois, lorsque le ventre de la femme se gonfle rapidement pour accueillir le bébé qui grandit. L’utilisation régulière de la crème permet d’augmenter l’élasticité de la peau et d’éviter qu’elle ne devienne flasque, tout en contribuant à réduire le risque de vergetures et d’autres signes de relâchement cutané.

Quel âge pour une abdominoplastie ?

À cet âge, il est fréquent que les patients présentent une plus grande flaccidité dans la région abdominale, à la fois en raison de l’âge et de la grossesse. L’abdominoplastie permet donc de rétablir le contour du corps, comme la taille.

Soins spéciaux à Montreux

Bien que les procédures puissent être réalisées à cet âge, il est nécessaire de prendre des précautions différentes lorsqu’il s’agit de les réaliser chez des patients du troisième âge. L’une d’entre elles, par exemple, est que la chirurgie plastique après 50 ans doit être pensée pour être réalisée de manière plus rapide et avec moins de décollement de la peau. Cela se produit principalement en raison du vieillissement naturel de l’organisme chez les patients du troisième âge, qui provoque certaines altérations particulières.
Par exemple, la circulation sanguine devient plus difficile. La récupération est également plus lente, c’est pourquoi l’objectif est que le patient passe moins de temps en chirurgie et sous l’effet de l’anesthésie.
De même, le processus post-chirurgical pour les personnes de plus de 50 ans requiert également une attention particulière. Par exemple, la cicatrice d’un patient plus jeune est plus forte et se forme plus rapidement car le corps a une plus grande capacité de régénération. Chez les personnes âgées, les processus physiologiques se déroulent plus lentement, et le résultat final peut donc prendre plus de temps à apparaître.

Restrictions

L’une des seules restrictions en matière de chirurgie plastique après l’âge de 50 ans est la possibilité de subir plusieurs interventions en même temps. Cette situation est évitée en raison des soins mentionnés ci-dessus concernant le rétablissement du patient, qui est généralement plus lent que chez les personnes plus jeunes. Et s’il est vraiment nécessaire d’associer deux interventions chirurgicales, l’idéal est que l’une d’entre elles soit plus petite, comme l’abdomen et la paupière.
Quoi qu’il en soit, il est essentiel que le patient s’adresse à un professionnel qualifié pour évaluer son état et le risque chirurgical, avec la réalisation de tests et d’évaluations cardiaques, qui suggéreront si le patient peut ou ne peut pas subir l’intervention.

Abdominoplastie Montreux

 

5/5 - (9 votes)